Catégories
Politiques socialistes

Les manifestants devraient être accusés de sédition, a déclaré AG Bill Barr aux procureurs fédéraux / Boing Boing

Donald J.Trump, accompagné du procureur américain William Barr, s'exprime après le débarquement de l'Air Force One à son arrivée à Joint Base Andrews, dans le Maryland, mardi soir, 1er septembre 2020, de retour de leur voyage à Kenosha, dans le Wisconsin (Maison Blanche officielle Photo de Shealah Craighead)

Le procureur général illégitime des États-Unis, Bill Barr, a déclaré aux procureurs fédéraux lors d'un appel la semaine dernière qu'ils devraient envisager des accusations de sédition contre les personnes soupçonnées de crimes violents lors de récentes manifestations pour la justice raciale.

Le Wall Street Journal a d'abord rapporté les commentaires de Barr sur la sédition.

D'après le reportage de Katie Benner au New York Times:

La suggestion très inhabituelle d'inculper des personnes pour insurrection contre une autorité légale a alarmé certains sur l'appel, qui comprenait des avocats américains dans tout le pays, ont déclaré les gens, qui ont parlé à la condition qu'ils ne soient pas nommés décrivant les commentaires de M. Barr parce qu'ils craignaient des représailles.

Le procureur général a également demandé aux procureurs de la division des droits civils du ministère de la Justice d'explorer s'ils pouvaient porter des accusations criminelles contre la maire Jenny Durkan de Seattle pour avoir permis à certains habitants de créer une zone de protestation sans police près du centre-ville pendant des semaines cet été, selon à deux personnes informées de ces discussions.

Les directives sont conformes à l'approche de M. Barr visant à poursuivre les crimes de la manière la plus agressive possible dans les villes où les manifestations ont cédé la place à la violence. Mais en suggérant d'éventuelles poursuites contre Mme Durkan, une démocrate, M. Barr a également pris pour cible un élu que le président Trump a attaqué à plusieurs reprises.

Lire la suite: Barr a dit aux procureurs d'envisager des accusations de sédition pour violence de protestation

<! –

jardin xeni

Xeni Jardin, rédacteur en chef / partenaire de Boing Boing et journaliste à la culture technologique, anime et produit la chaîne de télévision en vol de Boing Boing sur les compagnies aériennes Virgin America (n ° 10 sur le cadran), et écrit sur le cancer du sein. Diagnostiqué en 2011. @xeni sur Twitter. courriel: xeni@boingboing.net.

->


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *